Reprise du titre de la page

Les piqûres d’insectes

 

 

Symptômes

Les piqûres d’insectes sont dans la plupart des cas bénignes et n’entraînent des symptômes que localisés.

On retrouve dans la majorité des cas :

enfant piqure insecte •  Une rougeur locale au point de contact

•  Un gonflement plus ou moins important

•  Une démangeaison

•  Une douleur vive notamment dans les piqûres d’abeilles, de guêpes, de frelons ou encore de taons

•  Chez l’enfant, une petite cloque jaunâtre peut apparaître au centre, au point de piqûre.

Cependant, il arrive parfois que des effets secondaires plus importants apparaissent :

Le venin libéré par les insectes au moment de la piqûre peut provoquer d’importantes allergies avec des symptômes variés allant de l’œdème localisé jusqu’à l’œdème de Quincke (œdème laryngé empêchant la respiration) ou au choc anaphylactique (malaise, perte de connaissance, chute de tension brutale).

Les morsures de tiques peuvent entraîner parfois une maladie, la maladie de Lyme.

En cas de voyage dans des pays plus exotiques, les piqûres d’insectes peuvent déclencher fièvre, douleurs musculaires, hallucinations, etc., et être vecteurs de certaines maladies comme le paludisme.

  

Traitement

Réactions locales : Bien que cela soit difficile, il ne faut pas gratter la piqûre, au risque de provoquer une surinfection et de déclencher des démangeaisons encore plus intenses. Appliquez plutôt une crème anti-démangeaison (sur les conseils de votre médecin ou votre pharmacien) ou appliquez de la glace qui aura pour effet d’anesthésier localement la peau.

En cas de piqûre d’abeille, de guêpe ou de frelon, il faut ôter avec précaution le dard à l’aide d’une pince à épiler pour stopper la diffusion du venin.

tiquesS’il s’agit d’une morsure de tique, il se peut qu’une partie de la tique soit encore implantée dans la chair. Il faut alors consulter votre médecin pour qu’il l’enlève à l’aide d’une pince à tique (disponible en pharmacie) et non d’une pince à épiler qui peut favoriser la diffusion du venin.

Il est recommandé de désinfecter la piqûre, sauf en cas de morsure de tique si la tique est toujours présente, le risque étant de la tuer et qu’elle ne relargue d’un coup tout son venin.

Réactions généralisées :

Si la réaction locale est invalidante avec des démangeaisons importantes, une boursouflure de plus de 5 cm, ou associée à d’autres signes (fièvre, douleurs musculaires, etc.) il est recommandé de consulter rapidement un médecin.

Si la piqûre d’insecte provoque une réaction généralisée avec malaise, difficultés respiratoires et/ou perte de connaissance, contactez aussitôt le SAMU (15 ou 112) car la prise en charge doit être immédiate. S’il est ensuite démontré que vous êtes allergique, une trousse d’urgence contenant notamment de l’adrénaline en stylo auto-injectable vous sera prescrite ; ne vous en séparez jamais et prévenez votre entourage de votre allergie et de la conduite à tenir en cas de piqûre. Un suivi dans un service d’allergologie spécialisé est alors recommandé.

  

Prévention

Dans les lieux à forte concentration d’insectes, une moustiquaire peut être apposée aux fenêtres, aux portes et autour du lit

Certaines plantes comme les géraniums ou la citronnelle libèrent une odeur désagréable pour les insectes ; elles peuvent être diffusées sous forme d’huile essentielle ou mises directement en pot en bordure de fenêtre

Batonnet de citronelleIl existe également des appareils électriques ou des bâtonnets à bruler dont l’odeur repousse les insectes

Après une balade en forêt, inspectez bien votre corps et surtout votre cuir chevelu ainsi que celui de vos enfants pour être sûr qu’aucune tique ne s’y cache

MoustiquesSi vous avez prévu un voyage dans un pays exotique renseignez-vous auprès de l’office du tourisme ou d’un centre de consultation du voyageur à l’hôpital sur les précautions à prendre, les insectes locaux et les médicaments préventifs à emporter avec vous

Enfin, dans tous les cas, en présence d’insectes, évitez tous gestes brusques qui pourraient les affoler et les encourager à piquer pour se défendre.

 

 

Lire aussi :  SOS Piqûres ! Comment protéger la peau de nos enfants?

Dr Joseph AROULANDOM

Dr Joseph AROULANDOM

Pédiatre

Chef de Clinique Assistant

Service de Nutrition et Gastroentérologie Pédiatriques

Hôpital Trousseau – Assistance Publique des Hôpitaux de Paris

Site web : http://nutritiongastro-trousseau.aphp.fr

Dossier

Les Tutos vidéos de Daddylemme

Les Tutos vidéos de Daddylemme

Retrouvez les tutoriels vidéo de Daddylemme ! Activité manuelle, astuce, recette, jeux, etc.

Parer aux maladies hivernales

Parer aux maladies hivernales

Le rhume, la gastro-entérite, l'angine, la grippe ou la bronchite sont autant de maladies, souvent bénignes, qui peuvent passer sans avoir recours aux antibiotiques.

Mon enfant a peur du noir

Mon enfant a peur du noir

La crainte du noir, chez l’enfant, est universelle. Au même titre que la peur de l’étranger, la peur de l’eau , ou la peur de la mort…

Compote pommes, banane à la cannelle

Recettes

Compote pommes, banane à la cannelle

  Ingrédients : 4 Pommes 1 Banane 1 Pincée de cannelle   Epluchez et coupez vos fruits. Enlevez les [...]