Reprise du titre de la page

Le soleil

... et les coups de soleil

Définition

Le soleil nous expose à deux sortes de rayons :

Les ultra-violets A (UVA), responsables du bronzage, mais également du vieillissement cutané, des rides et des pathologies de la peau comme le cancer.

Les ultra-violets B (UVB), qui provoquent les coups de soleil.

On appelle communément coup de soleil une brûlure de la peau induite par les UVB. On distingue plusieurs types de brûlures selon leur intensité:

Les brûlures du premier degré qui se caractérisent par une rougeur de laCcoup de Soleil peau douloureuse, et/ou avec démangeaisons, apparaissant quelques heures après l’exposition au soleil, sans phlyctène (cloque). On observera une desquamation 1 de la peau après quelques jours.

Les brûlures du deuxième degré dans lesquelles on retrouve le même type de symptômes avec l’apparition supplémentaire de phlyctènes.

Conséquences

L’exposition au soleil pendant la jeunesse est un déterminant de l’état de santé de notre peau à l’âge adulte. Un coup de soleil, s’il parait anodin sur le moment, peut engendrer des dégâts à plus long terme, comme l’apparition de tâches, mélanome (cancer cutané), vieillissement cutané prématuré, lésions oculaires, etc., surtout lorsque la peau est fréquemment exposée au soleil.

Prévention

Nous ne sommes pas tous égaux face au soleil, les enfants comme les personnes à la peau claire doivent prendre plus de précautions que les personnes à la peau mate et redoubler de vigilance car leur peau est plus fragile. D’une manière générale, il est recommandé de :

– Ne pas exposer directement les nourrissons aux rayons du soleil et plus généralement de ne pas s’exposer entre 12h et 16h.

– Protéger les enfants avec un chapeau, une casquette et Soleil chapeaudes lunettes de soleil. Ne négligez pas les protections solaires pour les yeux car eux aussi peuvent souffrir de brûlures dues au soleil, choisissez-les aux normes CE 3 ou 4.

Pappacreme– Protégez les parties du corps visibles avec une couche épaisse de crème solaire. Elle doit être choisie avec un indice adapté au type de peau (indice 30 minimum) pour un adulte, 50 pour un enfant) et l’application régulièrement renouvelée (toutes les deux heures environ et après chaque baignade, douche ou activité physique intense). Il est préférable de l’appliquer trente minutes avant l’exposition pour une meilleure efficacité. N’oubliez pas de vérifier la date de péremption avant toute application et n’omettez pas les zones moins visibles comme les pieds, l’arrière des genoux ou des oreilles.

– Utilisez des vêtements couvrant et secs pour les enfants ayant une Creme solairepeau plus fragile afin de parer les rayons du soleil (car des vêtements mouillés laisseront passer plus facilement les UV). Pour bien les choisir, préférez des vêtements de couleurs sombres dont le tissage est le plus serré possible car ils absorbent moins les UV. Aujourd’hui, certains tissus portent le label FPU (Facteur de Protection anti-UV). Ils vous garantissent une protection face aux UV, la protection maximale étant l’indice 50.

– Proposez régulièrement à boire pour compenser la déshydratation.

Soleilboire

– Eviter la prise de certains médicaments (antibiotique, diurétique, protection contre les moustiques, etc.) ou certains cosmétiques comme les parfums qui peuvent réagir au soleil. Lisez attentivement les notices pour éviter toute réaction cutanée.

Traitement

Arrêtez immédiatement l’exposition au soleil et appliquez un linge humide pendant au moins 10 minutes.

Ne prenez pas de douche chaude et appliquez une crème adaptée (demandez conseil à votre pharmacien ou votre médecin traitant).

En cas de brûlure du second degré, ne percez pas les phlyctènes.

Dans tous les cas, il ne faut plus s’exposer au soleil pendant un minimum de trois jours, temps nécessaire à la peau pour se reconstruire, et couvrez soigneusement les zones lésées avec des vêtements adaptés.

Enfin, consultez un médecin en cas de malaise, vomissement, gonflement de la peau, lésions importantes ou étendues, douleurs oculaires, infection au niveau des zones lésées.

Idées reçues

Les parasols filtrent la majorité des UV, mais pasSoleil parasol la totalité, la crème solaire reste donc indispensable même en restant à l’ombre.

Sur le même principe, les nuages, le vent et la mer diminuent la sensation de chaleur mais n’empêchent pas les coups de soleil car ils ne filtrent pas les UV. Au contraire, ils sont encore plus nocifs car la sensation de chaleur est moins ressentie, et on a alors tendance à s’exposer plus longtemps.

Les protections solaires servent à protéger la peau lors de l’exposition au soleil mais ne permettent pas pour autant de s’exposer plus longtemps.

Enfin, contrairement aux idées reçues, sachez que la crème solaire n’empêche pas le bronzage.

desquamation

Retrouvez tous nos produits de protection solaire sur Princesse et Malabar :

Creme solaire enfant SPF50 BIO Laboratoire Biarritz Sun set chapeau et lunette ki et la Lunette de soleil Ki et La enfant Maillot de bain bébé anti uv jour apres lune

 

Dr Joseph AROULANDOM

Dr Joseph AROULANDOM

Pédiatre

Chef de Clinique Assistant

Service de Nutrition et Gastroentérologie Pédiatriques

Hôpital Trousseau – Assistance Publique des Hôpitaux de Paris

Site web : http://nutritiongastro-trousseau.aphp.fr

Dossier

Les Tutos vidéos de Daddylemme

Les Tutos vidéos de Daddylemme

Retrouvez les tutoriels vidéo de Daddylemme ! Activité manuelle, astuce, recette, jeux, etc.

Parer aux maladies hivernales

Parer aux maladies hivernales

Le rhume, la gastro-entérite, l'angine, la grippe ou la bronchite sont autant de maladies, souvent bénignes, qui peuvent passer sans avoir recours aux antibiotiques.

Mon enfant a peur du noir

Mon enfant a peur du noir

La crainte du noir, chez l’enfant, est universelle. Au même titre que la peur de l’étranger, la peur de l’eau , ou la peur de la mort…

Compote pommes, banane à la cannelle

Recettes

Compote pommes, banane à la cannelle

  Ingrédients : 4 Pommes 1 Banane 1 Pincée de cannelle   Epluchez et coupez vos fruits. Enlevez les [...]