Reprise du titre de la page

Sexualité masculine pendant la grossesse

 

Il existe une multitude d’articles, d’études et de reportages sur la sexualité pendant la grossesse, mais quasiment toujours du côté de la future maman. On sait donc qu’il faut respecter sa libido, ne pas la brusquer, attendre sagement qu’elle ait envie de son compagnon… Mais qu’en est-il des futurs papas? Ont-ils eux aussi une modification de leur libido, en fonction de leurs peurs pour la grossesse et le bébé, de leur envie face au corps de leur femme qui change, de leur masturbation?

Je commencerai par les peurs des hommes pendant la grossesse. Elles sont assez communes, et souvent dues à une mauvaise connaissance de la physiologie de la grossesse, mais aussi à des transmissions collectivesbébé dans le ventre erronées. La première est la peur de faire mal au bébé au moment de la pénétration du pénis dans le vagin, quelque soit le terme de la grossesse. Rassurez-vous Messieurs, votre pénis, même s’il est de “bonne” taille, ne fera jamais mal à votre bébé, pour la simple et bonne raison qu’il ne le touchera jamais! En effet, entre votre pénis et le bébé, il y a le col de l’utérus (qui peut mesurer jusqu’à 3-4 cm), la poche des eaux, constituée de deux membranes résistantes, et enfin le liquide amniotique où baigne votre futur enfant. Vous constatez donc que jamais vous ne pourrez le toucher, même si la sage-femme ou l’obstétricien vous a parlé d’un col “raccourci” (surtout en fin de grossesse). Enlevez donc cette peur de votre tête et ayez des rapports sexuels si vous en avez envie tous les deux.

L’autre peur assez fréquente, est de provoquer des contractions utérines pendant l’acte, pouvant aboutir un accouchement prématuré ou une fausse-sexo grossessecouche (au premier trimestre de la grossesse). Là aussi, cette peur est démesurée, et vient du fait que dans le sperme, une substance que le corps médical utilise pour provoquer des contractions, est présente : il s’agit des prostaglandines. Elles sont effectivement là, mais de manière extrêmement minime par rapport aux doses injectées en intraveineuse pour donner des contractions. Donc pas de panique, vous pouvez éjaculer dans le vagin sans avoir peur d’être à l’origine de l’accouchement ! Au pire, la future maman aura quelques contractions pendant une dizaine de minutes (non suffisantes pour accoucher), au mieux, elle n’aura rien !

femme enceinte sexyJe vais continuer par l’influence du corps changeant de la future maman, sur l’envie de son homme. Le corps de la femme se modifie, et plutôt dans le bon sens pour les papas : seins gonflés et généreux, ventre arrondi, formes voluptueuses… Bref, tous les ingrédients sont réunis pour attiser la libido ! Mais attention, pour certains futurs pères, cette perte de repère vis-à-vis du corps de sa compagne, peut les perturber et bloquer ainsi leur envie sexuelle. Donc même conseil que pour les femmes : respecter cela et contre balancer par les câlins non sexuels, la sensualité, les attentions.

Je finirai par la masturbation des futurs papas pendant la grossesse, en disant qu’elle n’est généralement pas influencée par l’attente du bébé. Les hommes continuent à leur rythme, ce qui parfois peut arranger certaines futures mamans qui ont moins de libido !

Caroline     LE ROUX-POIRIER

Caroline LE ROUX-POIRIER

Psychologue clinicienne - Sexologue

Caroline LE ROUX-POIRIER est psychologue clinicienne et sexologue. Elle exerce en libéral dans l’Essonne depuis plusieurs années. Son premier métier (sage-femme hospitalière pendant plus de 10 ans) lui confère une approche très complète de la périnatalité et de ses problématiques. Elle est aussi spécialisée dans la psychopathologie et la psychothérapie pour adultes, la sexologie, et le traumatisme psychique.

Pour plus d’informations, visitez son site Internet : www.sexologue-france.fr

Dossier

Les Tutos vidéos de Daddylemme

Les Tutos vidéos de Daddylemme

Retrouvez les tutoriels vidéo de Daddylemme ! Activité manuelle, astuce, recette, jeux, etc.

Parer aux maladies hivernales

Parer aux maladies hivernales

Le rhume, la gastro-entérite, l'angine, la grippe ou la bronchite sont autant de maladies, souvent bénignes, qui peuvent passer sans avoir recours aux antibiotiques.

Mon enfant a peur du noir

Mon enfant a peur du noir

La crainte du noir, chez l’enfant, est universelle. Au même titre que la peur de l’étranger, la peur de l’eau , ou la peur de la mort…

Compote pommes, banane à la cannelle

Recettes

Compote pommes, banane à la cannelle

  Ingrédients : 4 Pommes 1 Banane 1 Pincée de cannelle   Epluchez et coupez vos fruits. Enlevez les [...]