Reprise du titre de la page

La varicelle

Epidémiologie

La varicelle est une infection par le VZV (Varicelle Zona Virus), qui est un virus de la famille des Herpes Virus.

Elle touche dans 90% des cas l’enfant entre 1 an et 14 ans. Elle se transmet par contact direct et par voie aérienne.

Clinique

La période d’incubation (c’est-à-dire le délai entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes) est de 14 jours. L’incidence de sa survenue est plus élevée en hiver et au printemps.

Le malade est contagieux environ 1 à 4 jours avant l’apparition des boutons jusqu’à l’assèchement des boutons, c’est-à-dire pendant une période d’une dizaine de jours environ.

L’éruption cutanée apparaît souvent au niveau de la lisière du cuirVaricelle chevelu et du tronc, puis s’étend par poussées successives, séparées par 2 ou 3 jours. Il peut donc y avoir des éléments d’âges différents dans un même territoire. Elle peut toucher tout le corps, y compris la cavité buccale, mais respecte généralement les paumes des mains et les plantes des pieds.

L’éruption cutanée est faite initialement de petites macules (tâches planes) rosées, qui vont rapidement se recouvrir de vésicules. Celles-ci Varicelle grattevont également se recouvrir vers la 48ème heure d’une croûte centrale, qui prend un aspect flétri vers le 4ème jour et tombe le 8ème jour. A noter que l’importance de l’éruption est très variable d’un individu à l’autre.

Cette éruption est très prurigineuse, c’est-à-dire qu’elle gratte beaucoup.

Les autres symptômes possibles dans la forme classique sont :

La fièvre, modérée le plus souvent, qui peut apparaître quelques heures avant l’éruption, et qui s’accentue lors de chaque poussée. Elle ne dure que quelques jours.

La présence de petits ganglions, en l’absence de toute surinfection.

Le diagnostic est clinique et ne nécessite habituellement pas de prise de sang, ni de prélèvement cutané.

Evolution et complications

Même si la plupart du temps, l’évolution se fait vers la guérison spontanée entre 1 et 2 semaines, il peut y avoir des complications, dont les plus fréquentes sont :

Surinfection cutanée bactérienne, le plus souvent bénigne, maisVaricellesurinfection pouvant nécessiter des antibiotiques. Elle est favorisée par le grattage des lésions cutanées.

Complications neurologiques, rares, survenant du 2ème au 5ème jour, parfois avant l’éruption ou isolées.

Complications pulmonaires, notamment la pneumopathie varicelleuse, surtout chez le nourrisson de moins de 6 mois, survenant entre le 2ème et le 4ème jour, se manifestant par une toux avec gêne respiratoire habituellement.

Les terrains à risque de faire des complications chez l’enfant sont :

–  Le nouveau-né (de 0 à 28 jours) dont la mère n’a pas eu la varicelle.

Les immunodéprimés, c’est-à-dire les enfants ayant une maladie chronique diminuant leur système immunitaire, ou les enfants prenant un traitement immunosuppresseur.

Une réactivation du VZV peut donner un zona, qui est néanmoins rare chez l’enfant.

Traitement

Le traitement de la varicelle est essentiellement symptomatique :

Le seul traitement contre la fièvre pouvant être donné est le paracétamol. L’aspirine et les anti-inflammatoires de type ibuprofène sont contre-indiqués, pouvant majorer le risque de complications neurologiques et de surinfections cutanées.

VaricelleantiH1Les anti-histaminiques anti-H1 contre le prurit (c’est-à-dire le grattage)

Douches quotidiennes avec un savon dermatologique

Prévention des surinfections par un antiseptique de type Chlorhexidine. Eviter l’éosine et tout autre traitement local.

Ongles propres et coupés courts, voire utilisation de moufles chez le nourrisson pour éviter que l’enfant ne se gratte

Eviter le contact avec les personnes immunodéprimées, les femmes enceintes, les adultes n’ayant pas été infectés dans leur enfance et les personnes âgées.

Les antibiotiques ne seront utilisés qu’en cas de surinfection bactérienne, et les antiviraux ne seront utilisés qu’au cas par cas (immunodéprimés, nouveau-né, formes graves chez le nourrisson de moins d’1 an, complications sévères).

Prévention

Actuellement, l’éviction scolaire obligatoire a été supprimée en France.

Il existe un vaccin contre la varicelle, dont les indications chez l’enfant sont les enfants immunodéprimés ou candidats à une greffe d’organe solide et les adolescents entre 12 et 18 ans n’ayant pas eu la varicelle.

Dr Joseph AROULANDOM

Dr Joseph AROULANDOM

Pédiatre

Chef de Clinique Assistant

Service de Nutrition et Gastroentérologie Pédiatriques

Hôpital Trousseau – Assistance Publique des Hôpitaux de Paris

Site web : http://nutritiongastro-trousseau.aphp.fr

Dossier

Questions de futurs parents

Questions de futurs parents

Bientôt parents ? Notre maman experte fait le point sur l'organisation à mettre en place afin d'accueillir bébé en toute sérénité !

Les Tutos vidéos de Daddylemme

Les Tutos vidéos de Daddylemme

Retrouvez les tutoriels vidéo de Daddylemme ! Activité manuelle, astuce, recette, jeux, etc.

Parer aux maladies hivernales

Parer aux maladies hivernales

Le rhume, la gastro-entérite, l'angine, la grippe ou la bronchite sont autant de maladies, souvent bénignes, qui peuvent passer sans avoir recours aux antibiotiques.

Compote pommes, banane à la cannelle

Recettes

Compote pommes, banane à la cannelle

  Ingrédients : 4 Pommes 1 Banane 1 Pincée de cannelle   Epluchez et coupez vos fruits. Enlevez les [...]