Reprise du titre de la page

La constipation

Epidémiologie

On parle de constipation lors d’un retard d’émission des selles ou d’une difficulté d’évacuation. Classiquement on donne comme repères :

•  Moins d’une selle par jour chez le nourrisson.
•  Moins de 3 selles par semaine chez l’enfant.
•  Selles dures et déshydratées émises en faible quantité.

 

 

Clinique

Certains signes sont fréquemment associés à la constipation, comme les douleurs abdominales, les ballonnements, les selles rares et déshydratées ou encore les fissures anales. Cela n’est cependant pas suffisant pour poser le diagnostic.

Lors de la consultation, le médecin procédera à un examen de l’enfant ainsi qu’à un interrogatoire minutieux au cour duquel il s’intéressera à la fréquence et à l’aspect des selles, aux douleurs au moment de la défécation, à l’alternance ou non avec des épisodes de diarrhée, à l’encoprésie éventuelle (incapacité de rétention des selles), au mode de vie de l’enfant, aux traitements déjà mis en place, etc. Aucun examen complémentaire n’est nécessaire pour faire le diagnostic de constipation, mais des examens pourront parfois être réalisés afin de rechercher une éventuelle cause à la constipation.

 

 

Causes

De nombreux facteurs peuvent expliquer un épisode de constipation :

fille mal de ventre•  Chez les enfants en bas âge, la gêne s’explique fréquemment par une erreur diététique : soit par une alimentation en quantité insuffisante soit par erreur lors de la reconstitution du biberon (trop de cuillères-mesure de lait par rapport à la quantité d’eau).

•  Certains médicaments sont connus pour ralentir le transit intestinal, c’est le cas de la morphine, des médicaments contre la diarrhée, des antitussifs, etc.

•  Certaines pathologies peuvent également être en cause, citons pour exemple l’hypothyroïdie, l’hypercalcémie et plus largement les maladies imposant un alitement prolongé.

•  Les pathologies de type maladie de Hirschsprung (paralysie intestinale congénitale due à l’absence de ganglions dans une partie du colon) qui peuvent entraîner une constipation allant jusqu’à l’occlusion intestinale.

•  Les malformations anatomiques comme l’antéposition anale (un anus situé trop en avant).

Les épisodes de fièvre car l’intestin absorbe plus d’eau lorsque la température corporelle augmente.

Mais dans la plupart des cas la constipation n’a pas de cause particulière et l’on parle alors de constipation fonctionnelle.

 

 

Evolution et complications 

Les épisodes de constipation sont presque toujours sans gravité bien qu’ils occasionnent parfois quelques complications :

•  Fissures anales.
•  Fécalome, qui s’il n’est pas évacué peut entraîner une fausse diarrhée.
•  Angoisses pour aller à la selle, ce qui va faire rentrer l’enfant dans un cercle vicieux constipation → lésions → douleurs → rétention.

 

 

Traitement

enfant pot pleureSi la constipation est bien supportée il n’est pas forcément nécessaire d’envisager un traitement. Ils sont réservés avant tout aux douleurs et gênes importantes, sur indication médicale.

Deux types de traitements seront mis en place dans la constipation fonctionnelle, des traitements médicamenteux et des règles hygiéno-diététiques.

 

Les traitements médicamenteux :

•  Les laxatifs par voie orale

•  Les traitements de type lavement évacuateur ne sont habituellement pas recommandés, car ils ne sont pas plus efficaces que les laxatifs oraux, peuvent être irritants et sont souvent mal tolérés par les enfants.

•  Le cas du nourrisson allaité est à part, car on ne met généralement en place aucun traitement en cas d’allaitement maternel exclusif.

 

Les règles hygiéno-diététiques :

•  Les mesures citées ci-dessous sont le plus souvent anecdotiques et la plupart du temps un traitement médicamenteux est nécessaire.

•  L’augmentation des apports hydriques n’a pas d’intérêt car elle n’aura aucune incidence sur la consistance des selles.

enfant boit eau biberon•  Préparation des biberons avec une eau riche en magnésium type Hepar® qui est un laxatif naturel. Cette mesure n’est pas sans conséquence car la surcharge en magnésium peut être dangereuse pour l’enfant. Aussi, il faut limiter cette mesure à 1 ou 2 biberons par jour et sur quelques jours maximum.

•  Lorsque l’enfant est diversifié, on peut augmenter le volume de fibres pour accélérer le transit. Cela passe par l’augmentation de la consommation de fruits et légumes, certains aliments étant réputés plus laxatifs (pruneaux, rhubarbe, orange). Ils ne doivent cependant pas être consommés en excès pour éviter d’irriter l’intestin. Bannir le riz, les carottes ou les bananes n’aurait pas de sens car ces aliments ne déshydratent pas les selles et n’ont pas d’effet constipant.

 

 

Prévention

Aller à la selle est un moment important dans la journée d’un enfant. Il est nécessaire de respecter ce temps en lui offrant un espace adapté (siège WC adapté, plots sous les pieds), propre, qui préserve son intimité, car le contraire pourrait le pousser à se retenir.

Il faut essayer de trouver son rythme avec lui, tous les jours au même moment, au mieux après un repas, et prendre le temps nécessaire chaque jour pour qu’il se sente à l’aise même si vous êtes pressés.

Enfin, il ne faut pas forcer l’acquisition de la propreté et ne pas en faire un enjeu, car il percevrait votre angoisse.

 

Dr Joseph AROULANDOM

Dr Joseph AROULANDOM

Pédiatre

Chef de Clinique Assistant

Service de Nutrition et Gastroentérologie Pédiatriques

Hôpital Trousseau – Assistance Publique des Hôpitaux de Paris

Site web : http://nutritiongastro-trousseau.aphp.fr

Dossier

Les Tutos vidéos de Daddylemme

Les Tutos vidéos de Daddylemme

Retrouvez les tutoriels vidéo de Daddylemme ! Activité manuelle, astuce, recette, jeux, etc.

Parer aux maladies hivernales

Parer aux maladies hivernales

Le rhume, la gastro-entérite, l'angine, la grippe ou la bronchite sont autant de maladies, souvent bénignes, qui peuvent passer sans avoir recours aux antibiotiques.

Mon enfant a peur du noir

Mon enfant a peur du noir

La crainte du noir, chez l’enfant, est universelle. Au même titre que la peur de l’étranger, la peur de l’eau , ou la peur de la mort…

Compote pommes, banane à la cannelle

Recettes

Compote pommes, banane à la cannelle

  Ingrédients : 4 Pommes 1 Banane 1 Pincée de cannelle   Epluchez et coupez vos fruits. Enlevez les [...]